Le contrôle technique pour les voitures électriques

02/08/2018
Retour

Très apprécié pour ses vertus écologiques, la voiture électrique demeure malgré tout un véhicule spécifique soumis à des règles et des normes à respecter par leurs propriétaires notamment en terme de contrôle technique. Si vous détenez ce type de véhicule, sachez que l’arrêté ministériel de l’écologie du 15 janvier 2013 fixe les règles régissant le marché des véhicules équipés d’un moteur alimenté par une pile combustible. La voiture électrique est soumise à une réglementation identique à celle concernant les véhicules hybrides et notamment en ce qui concerne un contrôle technique réglementaire à effectuer tous les 2 ans. Aux points de contrôle évalués lors d’un CT classique s’ajoutent, pour la voiture électrique, pas moins de 11 points de contrôle additionnels. Parmi ces derniers peuvent notamment être cités le test des circuits électriques, la vérification du système de charge, de la continuité de masse ou encore du contrôle des différents équipements électriques et électroniques sur circuit haute tension. Au même titre que pour les voitures thermiques, la voiture électrique doit être présentée à son tout premier contrôle technique 4 ans après sa première mise en circulation. Lors de ce dernier, votre véhicule fera l’objet d’une vérification de ses principaux organes de fonctionnement tels que son système de freinage, son klaxon ou encore ses pneumatiques mais fera aussi l’objet d’un contrôle approfondie sur ses caractéristiques particulières : batterie de traction, câblages et connecteurs haute tension, dispositif anti-démarrage (câble de charge connecté), dispositifs de sécurité, etc … A la différence d’un véhicule muni d’un moteur thermique, votre voiture électrique fonctionne à l’aide de batteries rechargeables qui ne génèrent ni gaz à effet de serre ni combustion d’aucune sorte. Il existe un point particulier que vous devez connaître également autour du contrôle technique de votre véhicule électrique. Le CT de ce dernier imposera une dépose préalable de certains des éléments amovibles qui le composent. Soyez aussi conscient que parmi les 11 points de contrôle supplémentaire imposés aux véhicules électriques, 8 d’entre eux pour lesquels une défaillance a été constatée pourront éventuellement exiger une contre visite. C’est notamment le cas si votre coffre à batterie serait endommagé ou mal fixé. Si vous êtes en quête d’un centre agréé de contrôle technique à Ambazac, vous pourrez très judicieusement vous rendre auprès du centre AutoControl qui sera en mesure de prendre en charge votre véhicule électrique.

Bien préparer son véhicule
Pour le contrôle technique. et rouler en toute sécurité !